Les Outils pour s'armer contre les biais cognitifs en investissement

Prendre des décisions d'investissement est l'une des activités intellectuelles les plus stimulantes. C'est aussi une aventure puissante qui mobilise l'ensemble des émotions. 

La satisfaction d'avoir eu raison en prenant des décisions sur les marchés est une gratification que peu d'activités offrent. Il y a tellement de possibilités sur les marchés que chacun peut y trouver les sources de sa performance !

Pour cela, il est important de bien se connaître. Il faut contrôler ses raisonnements, notamment face aux pièges des biais cognitifs. Avec nos outils vous serez armé efficacement. 

Robot informatique

Robot informatique

brain storming sur papier

brain storming sur papier

Open Space Office

Open Space Office

Médecins analysant des radios de cerveau

Médecins analysant des radios de cerveau

Collaborer

Collaborer

Computer Circuit Board

Computer Circuit Board

Travail en équipe

Travail en équipe

Sketch cerveau

Sketch cerveau

Processus de réparation mobile

Processus de réparation mobile

Étagères de bibliothèque

Étagères de bibliothèque

Espace d'exposition vide

Espace d'exposition vide

Ordinateur puissant

Ordinateur puissant

01/

Biais d'ancrage

La construction de notre raisonnement s'organise autour de la formulation de notre 1ère opinion ou intuition.

02/

D'heuristique simpliste

La construction de notre opinion n'est pas basée sur un raisonnement mais sur l'observation d'un nombre limité de cas faciles d'accès.

03/

Effet de groupe

Aussi appelé comportement moutonnier. Notre opinion est construite par l'observation de l'opinion des autres, plus ils sont nombreux à croire quelque chose, plus nous croyons nous-même que la chose est vraie.

04/

Biais de la poutre dans l'oeil 

Refus de voir ou d'accepter l'existence de biais cognitifs dans nos propres raisonnements ("Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ?")

05/

Soutien des choix précédents

Lorsque notre opinion est définie non pas par un raisonnement mais par un choix que nous avons fait précédemment et que la logique remettrait en question.

06/

Biais du mirage

Lorsque nous construisons notre opinion sur l'illusion d'un schéma de répétition des évènements qui sont en fait totalement aléatoires.

07/

Biais de confirmation

Nous ne prenons en compte que les informations qui confirment notre opinion préalable (différent de l'ancrage qui centre la réflexion autour de la 1ère opinion)

08/

Biais des Anciens (sur les Modernes)

Notre raisonnement se construit en accordant plus de poids aux informations anciennes qu'aux nouvelles. L'antériorité joue un rôle dans la formation de notre opinion.

09/

Biais du salon de thé

Nous continuons de chercher des informations y compris lorsqu'elles ne servent plus à rien pour décider, ce qui nous empêche d'agir.

10/

Politique de l'Autruche

Nous choisissons d'ignorer les informations négatives ou dangereuses (telle une autruche qui ignorerait le monde en se plongeant la tête dans le sable).

11/

Biais de la courbe qui monte

Nous décidons à partir de l'observation d'un résultat et non pas en fonction de la pertinence d'un raisonnement.

12/

Biais de l'excès de confiance

Tendance à ne pas suffisamment pratiquer le doute méthodique lorsque nous nous croyons expert dans un domaine.

13/

Effet placebo

Lorsque nous sous-estimons l'impact des croyances autoréalisatrices : le fait que certains croient que quelque chose va arriver fait que la chose arrive malgré l'irrationalité.

14/

Biais pro-innovation

Nous surestimons la valeur des innovations.

15/

Biais du poisson rouge

Nous définissons notre opinion avec un raisonnement qui accorde un poids prépondérant aux évènements du passé proche et en sous-estimant les enseignements plus anciens.

16/

Biais de la protubérance

Nous raisonnons à partir d'une simplification basée sur l'aspect le plus facilement reconnaissable d'un phénomène et nous sous-estimons la complexité.

17/

Biais tribal

Nous définissons notre opinion en fonction de l'intérêt d'un groupe avec lequel nous sommes liés émotionnellement. 

18/

Biais de généralisation

Nous raisonnons à partir de stéréotypes sans vérifier les informations.

19/

Biais des survivants

Nous raisonnons en nous appuyant uniquement sur l'information obtenue par l'observation des acteurs qui ont survécu, et,  par conséquent, en ignorant l'information portée par l'observation de ceux qui ont disparu.

20/

Biais de préférence pour la certitude

Nous définissons notre opinion en favorisant non pas les situations optimales, en terme de balance entre les opportunités de gains et risque de pertes, mais en recherchant les situations certaines.

Venez découvrir écran par écran : les données financières que nous souhaitons intégrer, comment fonctionne le diagnostic macroéconomique, le modèle de valorisation large du marché américain "Macro-Neutral P/E Ratio" dont découlera aussi la valorisation des indices larges européens, les récapitulatifs autour des régimes de marché, et bien évidemment aussi, les outils et framework d'analyse de la valeur des ETF et actions.

Rejoignez notre liste d'attente et nos forums Discord pour bâtir hippocampus HPC à nos côtés :

 

Vous pouvez nous contacter au : 
01 75 85 02 14

ou 
contact@hippocampushpc.fr

 

Raison sociale : hippocampus HPC  SAS

Numéro Siret : 88389104600012

49, rue de Courcelles
75008 Paris